Bienvenue sur le forum musique classique!


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Oeuvres les plus melancoliques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Evil Prodigy
novice
novice


Nombre de messages : 23
Age : 34
Localisation : Montreal
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Oeuvres les plus melancoliques   Mar 30 Mai - 23:30

Bonjour a tous,

J'aimerais connaitre d'avantage de musique que je qualifierais de melancolique. Par exemple le "moonlight" sonata de Beethoven, la nocture pour violon et piano de Chopin, etc etc...

Je suis novice en la matiere donc n'hesitez pas a evoquer les immenses evidences Wink

Vive vous,

Merci et a bientot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hammerklavier
Habitué
Habitué


Nombre de messages : 76
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Mer 31 Mai - 0:58

schubert dans l'ensemble est assez melancolique...

Les wintereise par exemple,et aussi l'une de ses dernière sonate, la D960...

sinon, en melancolique tu peux piocher chez malher... En fait il n'y pas a proprement parler de morceau melancolique... Mais une fois que tu as ecouter toute son oeuvre, ça donne le sentiment d'avoir aperçu quelquechose de grandiose et de beau... comme si tu observais la beauté de la vie depuis l'inneluctable mort... enfin c'est pas facile a expliquer mais c'est ce que je ressens avec mahler... D'ou mon amour pour la vie et le fait de profiter de chaque seconde...

Aprés ce n'est pas vraiment melancolique mais il y a l'adagio de la hammerklavier... Là, c'est carrement sombre, triste et pessimiste... enfin le troisième mouvement... Puis bon de toute façon cette sonate et a ecouter....

Ha si, le deuxième mouvement du deuxième concertos de rachmaninov...
plutot pathétique que melancolique d'ailleurs mais bon...


je sais que j'en connais d'autre mais là comme ça je ne vois plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisom8
confirmé
confirmé


Nombre de messages : 282
Age : 31
Localisation : Fontenay-s/s-bois, IDF, France
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Mer 31 Mai - 1:48

qu'appelles-tu exactement pas "mélancolique" ?
Personnellement, je n'aime pas trop les classifications du genre "pathétique", "joyeuse", "triste" ..., mais plutôt... "beau" ou "moche".. enfin bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evil Prodigy
novice
novice


Nombre de messages : 23
Age : 34
Localisation : Montreal
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Mer 31 Mai - 6:47

Bonsoir,

Merci Hammerklavier pour ces précisions, je m'en vais regarder cela de plus près.

chrisom8, je vous accorde qu'il n'est pas bon de vouloir étiqueter à tout va, cependant il faut bien pouvoir qualifier les choses.

Ainsi, je qualifie "mélancolique" ce qui est ni trop triste, c'est-à-dire allant chercher le lyrisme trop éxagérement, ni ce qui est trop vigoureux.

Le mélancolique doit être triste mais en même temps gaie, joyeux autant que funèbre.
Pour ces raisons, sont exlus (selon mes critères): la marche funèbre de Chopin, les autres oeuvres du genre.

Sont inclus les exemples que j'ai cités. Désolé de ne pouvoir en citer plus, mais je vous ai dit être novice.

Longue vie,

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hammerklavier
Habitué
Habitué


Nombre de messages : 76
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Mer 31 Mai - 12:15

prodigy c'ets par rapport au groupe? fire starter, cry or die...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evil Prodigy
novice
novice


Nombre de messages : 23
Age : 34
Localisation : Montreal
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Mer 31 Mai - 17:15

Hammerklavier a écrit:
prodigy c'ets par rapport au groupe? fire starter, cry or die...
Absolument Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Arythmétique
novice
novice


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Ven 2 Juin - 0:33

Je suis plutôt d'accord avec Evil pour sa définition de la mélancolie comme un état paradoxal qui fait qu'on macère dans un non-état... Cependant il faut tout de suite se mettre d'accord sur le fait qu'un compositeur peut très bien écrire des oeuvres mélancoliques sans l'avoir été lui même.. l'exemple de Schubert est édifiant. De déclarer que Schubert est mélancolique c'est pousser le bouchon un peu loin si lui même ne l'a pas précisé un jour.
J'ajouterai même que sa musique est loin d'être toujours mélancolique : on passe d'un état enfantin à un état effrayant la plupart du temps... Par contre, je dirais que Schumann et Brahms nous renvioient effectivement un certain spleen.

La Mondscheinsonate (s'il faut l'appeler par un nom c'est celui là) de Beethoven n'est pas une oeuvre mélancolique. Elle sonne le glas d'un deuil, développe le thème de la mort inexorable, elle est un cri de désespoir pianissimo... elle marque un écroulement ! pas un soupir...

Le porte parole de la mélancolie en poésie française étant plus ou moins Charles Baudelaire, je vous conseille d'écouter ce que les compositeurs ont écrit sur ses textes (que ce soit ses contemporains ou non). C'est là que vous pourrez entendre comment un compositeur conçoit l'affect dont on parle ici... pour les néophytes, vous pouvez écouter L'Invitation au Voyage par Duparc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hammerklavier
Habitué
Habitué


Nombre de messages : 76
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Ven 2 Juin - 1:05

C'est mon bouchon et je le pousse ou je veux...
C'est dingue ces gens qui croient avoir la science infuse ! Je parle de schubert a travers ce que je connais de lui... C'est a dire sa musique.

De toute façon, Evil Prodigy voulait des oeuvre qui "sonnent" comme la sonate 14 de Beethoven, La Mondscheinsonate puisque c'est ainsi qu'il faut appeler... a ce propos ce nom ne fut donner que part un editeur qui voyait dans l'adagio le reflet de la lune sur un lac... un peu ridicule, mais puisqu'il faut l'appeler ainsi !

Je devrait me faire une raison car je sais qu'il y a un tas d'intello qui se plaisent a ecrire des tartines sur les mots comme "melancolie"... Difficile, aprés leur passage, de pouvoir savoir ce qu'est la melancolie... Je préfère la version de HUGO, synthétique, a savoir: "la melancolie c'est le plaisir d'etre triste"... Quand j'ecoute l'adagio de la 14 comme la D960 de schubert... Je crois que je touche un peu a cela... Au plaisir d'etre triste...

Quant aux spleen de Baudelaire, je trouve personellement qu'ils touchent plsu au pessimisme... Il n'y a qu'a lire des poème comme "une charogne", " gravure fantastique" ou encore l'horloge pour s'apercevoir que ce n'est ni un regret, ni un souvenir douloureux qui teinte l'esprit de baudelaire mais plutot une vision noir du futur, une vie qui cour a sa perte... D'ailleurs le romantisme noir porte ici bien son nom...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisom8
confirmé
confirmé


Nombre de messages : 282
Age : 31
Localisation : Fontenay-s/s-bois, IDF, France
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Ven 2 Juin - 4:58

pourquoi ne pas voir dans cette "mélancolie", la manisfestation de l'état d'esprit dans lequel on écoute une musique...
C'est pour cela que je n'aime pas trop ranger les oeuvres dans des catégories.
Faîtes donc l'expérience... écoutez la un Nocturne de Chopin ou cette fameuse Mondscheinsonate de Beethoven, après une bonne nouvelle... vous verrez bien que cela n'a plus le même caractère...
Loin de moi la science infuse... près de moi la beauté de la musique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evil Prodigy
novice
novice


Nombre de messages : 23
Age : 34
Localisation : Montreal
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Ven 2 Juin - 18:27

Bonjour,

Merci a tous pour vos reponse.

Le but n'etait pas tellement de definir ce qu'est melancolique ou non. J'ai probablement utilise un mauvais terme, mais voyez-le au sens large.
Mais si comme le dit Hugo : "la melancolie c'est le plaisir d'etre triste", alors il y a bien les notions de plaisir et tristesse, de paradoxe, personne n'a dit le contraire et nous sommes meme plutot d'accord.

Pour le spleen, je suis preneur, merci beaucoup Smile Je vais ecouter ca de plus pres.

A bientot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiberias
Martien en visite
Martien en visite


Nombre de messages : 619
Age : 28
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Sam 3 Juin - 0:52

En effet, "le plaisir d'etre triste" me semble pas mal comme définition. Mais de tout façon, comme tout sentiment de cet ordre, il n'y a pas definition bonne ou mauvaise, chacun la ressent à la manière.
Dans l'idée de Hugo, on pourrait citer la "marche au supplice" de la Fantastique de Berlioz: ce morceau exprime la douleur du compositeur, son amour impossible pour une femme, et en meme temps il est plein de lyrisme.

_________________
Le temps de Debussy est aussi celui de Cézanne et de Mallarmé : cet arbre à triple tronc est peut-être l’arbre de la liberté de l’art moderne.
Pierre Boulez

Venez découvrir un site jeune et convivial sur la musique !
http://symphozik.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hammerklavier
Habitué
Habitué


Nombre de messages : 76
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Sam 3 Juin - 3:07

Ence qui concerne la science infuse, je ne parlais pas pour toi chrisom8.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gus
disciple
disciple


Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Sam 3 Juin - 19:44

Je comprends pas comment "arithmétique" peut dire des trucs comme ca!!
La musique n' est pas une science exacte et en plus on est pas la pour frimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisom8
confirmé
confirmé


Nombre de messages : 282
Age : 31
Localisation : Fontenay-s/s-bois, IDF, France
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Lun 5 Juin - 22:41

Hammerklavier a écrit:
Ence qui concerne la science infuse, je ne parlais pas pour toi chrisom8.

tant mieux, ce n'était pas mon but non plus ... Wink lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abalone
novice
novice


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Dim 16 Juil - 23:09

Et la Sonate au clair de lune, de Beethoven (1er mouvement)? L'incarnation musicale de la melancolie profonde! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tamsworld.free.fr
Abalone
novice
novice


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Dim 16 Juil - 23:11

Ah je me disais aussi que j'aurais du mieux lire le sujet! Mes excuses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tamsworld.free.fr
Hammerklavier
Habitué
Habitué


Nombre de messages : 76
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Lun 17 Juil - 14:09

toi t'as pas lu le topic.

(moi non plus d'ailleur, j'ai pas lu ton deuxième message)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegfried
administrateur


Nombre de messages : 280
Age : 29
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Sam 26 Aoû - 3:59

bonjour à tous.

Sinon dans le genre "mélancolique", le 3e mouvement de la 3e symphonie de brahms n'est pas mal non plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiberias
Martien en visite
Martien en visite


Nombre de messages : 619
Age : 28
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Sam 26 Aoû - 17:07

Oui tu as raison !

_________________
Le temps de Debussy est aussi celui de Cézanne et de Mallarmé : cet arbre à triple tronc est peut-être l’arbre de la liberté de l’art moderne.
Pierre Boulez

Venez découvrir un site jeune et convivial sur la musique !
http://symphozik.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
reonat
novice
novice


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Dim 27 Aoû - 21:02

La musique mélancolique on la trouve évidemment chez Schubert qui est l'exemple le plus évident, étant un grand dépressif et tout, mais y'a pas forcément que lui. Chopin n'est pas vraiment mélancolique, certains de ces nocturnes expriment la tristess, le desarroi mais pas vraiment la mélancolie, enfin pour moi en tout cas.

Chez schubert donc :
-Dans les Lieder :
•Gretchen am spinnrade (marguerite au rouet)
•Standchen (sérenade)
•Der Tod und das Madchen (la jeune fille et la mort)
-Le quatuor pour cordes La jeune fille et la mort
-Le trio pour piano, violon et violoncelle en mi b
-Le premier mouvement de la sonate pour Piano et Arpeggionne (maintenant elle est jouée au violoncelle)
D'autres dont le nom me vient pas a l'esprit

Chez Ravel, on trouve une piece fort mélancolique, ce qui est plutot étonnant au vue de son oeuvre plutot reveuse et magique :
Le Kaddish pour piano et voix, une adaptation d'une priere pour les morts hébraïque.

Chez Grieg, les deux suites de Peer Gynt contiennent chacune un morceau que je qualifierais de mélancolique :
-La mort d'Aase
-La chanson de Solveig

Chez vivaldi dans les quatres saisons, que je deteste pas mal a l'exception des deux Largos :
Celui du printemps et celui de l'hiver, qui exprime un peu le calme apres la tempete.


Enfin pour moi le morceau le plus mélancolique tu le trouveras pas chez un romantique ou meme un classique, mais chez un baroque, Bach.
Bach a composé beaucoup de pieces graves ou tres théatralement tragiques, comme la toccata et fugue en ré mineur, que tout le monde connait, mais pas beaucoup de chose mélancoliques. D'ailleurs on reproche souvent a Bach d'etre mécanique, inexpressif, abstrait et bien ce morceau prouve qu'il peut écrire de la musique avec une qualité mélodique irréprochable, une lyricité etonnante et imagée comme on ne le penserait pas en écoutant le reste de son oeuvre.
Il s'agit donc du 3eme mouvement (adagio ma non tanto) de la 3eme Sonate pour Violon, bwv 1016. Cherchez l'interprétation de Glenn Gould, c'est a mon sens la meilleur (comme souvent pour Bach de toute facon)
C'est pour moi, le plus beau morceau de toute la musique classique (au sens large du terme et pour le peu que je connaisse).

Bonne écoute !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Islane
disciple
disciple


Nombre de messages : 29
Age : 26
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Jeu 31 Aoû - 20:44

Salut à tous !

Moi aussi reonat j'adore ^^ et réécoute cette version de gould pour les sonates de bach ( là je l'écoute justement ... )les premiéres notes délicieusement douces et aériennes du piano, puis l'arrivée toute en délicatesse du violon qui est discret et parfaitement lié avec , elle est aussi trés agréable à jouer_je dis ça parce que je fais du violon_la montée puis tout les doigtés, enfin un régal. ( l'adagio de la 1018 en fa mineur n'est pas mal non plus )
Pour ma part , Bach j'aime , je trouve que sa musique est intemporelle , elle me convient très bien dans toute sorte de moments.

Autres morceaux " mélancoliques "

Romance Desespoir de Vieuxtemps
L'adagio de la sonate 31 op.110 de Beethoven
Juin, tiré des saisons, et aussi le nocturne pour violoncelle de Tchaikovsky
le 6éme caprice de Paganini
la mélodie hébraique de joseph Achron
la cathédrale de Barrios
le prélude 10 opus 34 ( édition violon piano ) de Chostakovitch
les duos de khandoshkin sont pas mal aussi niveau émotion, surtout "
Ah, My Dove, Why Are You Sitting Sadly? "
sinon , toute la sonate FAE , de dietrich, brahms et schuman est dans un style assez tourmenté si vous aimez...
Bon voilà je met en vrac tous ces petits " trésors classiques " ( je rigole en pensant à des collections portant le même nom... ) que j'apprécie sans toute fois les assimiler à du mélancolique, triste, etc, je les ai découvert il y a un moment mais ça plait toujours autant, ça fait aussi plaisir de dire des noms comme ça, lancés, peut étre que vous écouterez ou nom.

Qui sait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calvin
Chef d'orchestre du forum.


Nombre de messages : 276
Age : 30
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 20/12/2004

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Ven 1 Sep - 12:47

Islane a écrit:
Juin, tiré des saisons, et aussi le nocturne pour violoncelle de Tchaikovsky
..

J'allais dire Tchaikovsky justement....Mais Islane, juste une rectification, le nocturne pour violoncelle de Tchaikovsky est seulement un arrangement fait par l'auteur (même si il est vraiment très beau au violoncelle aussi) du nocturne en rémin op19 n°4 pour piano(Oulala 'ttention je sors ma science! Laughing ). Et en fait j'allais parlé justement de toutes ces oeuvres que Tchaikovsky a écrit pour piano seul..."Mélancolique" s'adapte très bien sur ces pièces!!!
Sinon il y a aussi le trio violoncelle/piano/violon "A la mémoire d'un grand artiste", le "souvenir d'un lieu cher" (pour violon) et également le 2nd mouvement du premier quatuor (Ah quelle chef d'oeuvre) qui peuvent très bien prendre cette conotation...Et j'oubliais la "Dame de pique " bien sûr...
En fait dans la plupart de l'oeuvre de Tchaîkovsky on retrouve (que ça soit dans un mouvement seulement ou dans toute une pièce) souvent de la mélancolie, mais aussi de la nostalgie...Et tout ça sans pour autant tomber dans un pathos neurasthénique...(du genre les violons derrière les films américains pdeudo-heroique) Car ce qui marque le plus chez Tchaikovsky c'est la confrontation entre ces moments de grandes puissances orchestrales enflammées et cette douceur mélancolique (Surtout dans les 3 grandes dernières symphonies....).
Voilà, sinon c'est vrai que Schubert est l'archetype du compositeur un peu mélancolique, mais c'est tellement beau...(Pour l'interprétation je crois que Brendel est au-dessus de tout... bounce ).
Mais finalement la mélancolie peut aussi être un état dans lequel on se trouve avant d'écouter une oeuvre et du coup tout ce qui est en mineur va devenir mélancolique...(Essayez d'écouter certains nocturnes de Chopin quand vous êtes complètement deprimé et vous allez vouloir vous pendre...Mais écoutez-les quand vous êtes heureux et vous trouverez ça simplement...beau...C'est là le pouvoir de la musique Wink !)

p.s : Pensez à aller voir dans "A propos du forum", il y a un nouveau sondage, merci. Wink

_________________
"...La conscience secrète qu'on a de sa puissance est infiniment plus agréable qu'une domination manifeste."
-Dostoïevsky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.notebene.fr
reonat
novice
novice


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Ven 1 Sep - 14:44

Le mineur c'est pas toujours triste ou mélancolique. Tu prends les danses Hongroises de Brahms, qui sont pour la plupart en mineur, c'est loin d'etre triste, c'est meme tout le contraire.
Ce qui fait qu'une oeuvre est mélancolique c'est souvent la mineur conjugué avec un tempo lent et des grandes phrases tres liées et chantantes.
Le mineur peut etre enjoué aussi, il faut pas généraliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Islane
disciple
disciple


Nombre de messages : 29
Age : 26
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Ven 1 Sep - 17:10

Merci pour l'info Calvin, du coup je veux l'écouter version piano maintenant...
Sinon ba pour ce que tu dis reonat tu as tout as fait raison, on prend la badinerie de Bach par exemple ça sonne pas mélancolique alors que c'est mineur...et puis le premier quatuor de borodine sonne dans les mélancoliques sans pourtant être mineur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Musicat
Habitué
Habitué


Nombre de messages : 94
Age : 26
Localisation : Antony (92)
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Ven 8 Sep - 23:12

je sais , je ne suis pas originale,mais cet air si beau de Bach dans sa 3è suite pour orchestre...alala...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oeuvres les plus melancoliques   Aujourd'hui à 8:42

Revenir en haut Aller en bas
 
Oeuvres les plus melancoliques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Schumann - Oeuvres pour piano
» Les oeuvres sous-estimées, ou peu jouées
» Liszt: oeuvres pour piano seul hors sonate en si mineur
» Oeuvres pour choeur et orchestre.
» Manfred GURLITT (1890-1972). Wozzeck...et autres oeuvres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum musique classique! :: Forum musique "classique" :: musique dite "classique"-
Sauter vers: