Bienvenue sur le forum musique classique!


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Musiques concrète, électronique et électro-acoustique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vincentjacque
novice
novice


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Musiques concrète, électronique et électro-acoustique   Jeu 19 Jan - 21:21

Je ne vais pas me faire des amis, mais la musique atonale instrumentale, orchestrale ou pire, vocale, m'est tout simplement insupportable. Le pire exemple que je connaisse est "Nuits" de Xenakis. En revanche, le même Xenakis a composé les fabuleux "Diamorphoses" et "Orient-Occident". Quelle découverte de nouvelles sonorités !!! Pierre Henry et surtout Pierre Schaeffer, quels talents ! "Orient-Occident" fut le premier morceau contemporain que j'ai entendu et il est vrai que j'avais 11 ans. Mais ce fut une véritable fascination, intacte à ce jour. Par la suite, j'ai découvert François Bayle, avec "Jeîta", d'abord, avec "Vapeur" ensuite. Extraordinaire morceau que "Vapeur" ! Ensuite, Ivo Malec, avec l'album "3L", composé de "Luminétudes", "Lumina" et "Lied". Là encore, où Malec ne voit qu'une "rapide étude en noir et blanc", je vois en "Luminétudes" le morceau le plus coloré de l'album : que de couleurs sonores inconnues, la puissance du montage sonore, c'est fascinant ! Dans "Lumina", ce ne sont déjà plus que de courts extraits diffusés en même temps qu'une oeuvre atonale pour cordes, et enfin, ce qui est censé être le couronnement, "Lied", au sujet duquel je préfère m'abstenir de tout commentaire. Mais du même Malec, j'ai entendu sur le vinyl paru chez BAM le superbe "Reflets", où le compositeur joue avec les réverbérations tantôt en les laissant s'accomplir, tantôt en les coupant, toujours via le montage. Quelle ne fut pas ma déception d'entendre la même oeuvre sur un CD de l'INA, complètement noyée de réverbération, ce qui gommait toutes ces audaces.

BREF ! Je suis donc toujours fasciné par ces oeuvres, et si j'ai une chose à regretter, c'est que ces compositeurs se soient toujours montrés si avares de détails quant à l'origine des sons utilisés. Qu'on ne se focalise pas dessus, bien sûr, à 11 ans déjà, j'étais de cet avis, mais de grâce, pourquoi, à terme, ne peut-on en savoir plus ? Avec quelle frustration je regardais les photos floues du studio Apsome où l'on ne voyait émerger çà et là que l'un ou l'autre curseur ou potentiomètre... alors qu'au même moment, même pour la musique contemporaine atonale, aucun détail technique n'était épargné au public dès lors qu'elle était interprétée avec des instruments classiques traditionnels...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coelacanthe
novice
novice


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Musiques concrète, électronique et électro-acoustique   Dim 12 Fév - 2:23

Lol! Désolé, je peux pas t'aider! Pour moi c'est tous le contraire! Chez Xenakis, c'est ça musique stochastique qui m'interesse, son oeuvre orchestrale en particulier! Les nuages de notes et les clusters utilisés comme objets sonores, dans le fond les musiques concrètes et éléctros utilise aussi des objets sonores mais je n'y arrive pas du tout... Comme quoi tous les goûts sont dans la nature puisqu'il éxiste ton contraire Laughing ! Je crois que pour ma part j'ai du mal a me placer dans un paradigme musicale qui ne donne pas suffisement d'importance à l'harmonie, à la verticalité de la musique. C'est aussi pour ça que je n'arrive pas non plus à aborder la musique dodécaphonique sérielle, puisque c'est l'horizontalité qui prime sur la verticalité, et de loin, d'ailleurs puisqu'on en parle, c'est tout le contraire d'un Xenakis qui s'y est opposé pour ça!
Cependant il faudrait que j'étoffe mes connaissances en matière de sique concrète et élecro, je ne connais que Varèse, Henry/Schaeffer (lpour leurs symphonie commune), Stockhausen et Xenakis... Et mal en plus... C'est limité tout ça lol!

PS : il me semble que Pierre Boulez avait donné plusieurs conférences à propos de la musique concrète, et d'autre chose d'ailleurs, mais je dis peut être une bêtise. Sinon il y a l'IRCAM, largement branché sur la musique et l'informatique en générale, paraît même qu'ils font comme Edmond Couchot, ils utilisent le cognitivisme et la vie artificielle dans leurs art... Mais ils ont plein de truc sur la sique concrète et l'electro dans leurs archive et dans leurs biblio (je pense qu'on y a accès, enfin je sais pas en fait).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Musiques concrète, électronique et électro-acoustique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Problème de son avec ma basse électro-acoustique!
» quels capteurs/micros pour électro-acoustique?
» [VENDUE] Basse Electro Acoustique Ibanez AEB10
» guitare acoustique et pédalier
» recherche guitare électro-acoustique nylon d'occasion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum musique classique! :: Forum musique "classique" :: musique contemporaine-
Sauter vers: